Dr Philippe Loriaut | Chirurgie Orthopédique | Traumatologie du Sport | Tél. 01 86 95 49 76 |contact@ChirurgienOrthopedisteParis.com
Reprise de prothèse du genou 2017-08-27T12:58:21+00:00

REPRISE DE PROTHÈSE DE GENOU

POURQUOI UNE REPRISE DE VOTRE PROTHESE DE GENOU ?

Il s’agit d’une intervention chirurgicale visant à remplacer votre prothèse actuelle (prothèse partielle ou totale) par une autre prothèse.

Si vous avez une prothèse partielle de genou (unicompartimentale), il s’agit de la remplacer par une prothèse totale de genou. Les causes du changement peuvent être multiples : usure, évolution de l’arthrose dans le reste du genou…

Si vous avez une prothèse totale de genou (PTG), il s’agit de la remplacer en partie ou en totalité par une nouvelle prothèse totale. Les causes de la reprise sont multiples: douleur, raideur, laxité, infection, fracture, descellement.

Le but de la chirurgie est de vous permettre de retrouver une fonction satisfaisante du genou et une absence de douleur pour les activités quotidiennes. En cas d’infection, le but premier est de guérir cette infection.

AVANT VOTRE OPERATION

Un bilan radiographique complet est réalisé pour confirmer le diagnostic et prévoir la chirurgie. Les causes du problème seront étudiées au cours de ce bilan : un bilan biologique, un scanner ou une scintigraphie osseuse peuvent être nécessaires. Un bilan dentaire et urinaire est également prescrit afin de rechercher une infection qui devra être traitée avant l’intervention pour éviter toute contamination.

COMMENT SE DEROULE LA REPRISE DE PROTHESE DE GENOU?

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale. La cicatrice est reprise, parfois agrandie. Il est parfois nécessaire de réaliser une incision supplémentaire. Dans un premier temps, il faut enlever la prothèse en place. Lors de ce geste, des prélèvements sont effectués dans le genou et envoyés au laboratoire à la recherche d’une éventuelle infection. L’articulation est ensuite nettoyée et préparée pour accueillir la nouvelle prothèse. Celle-ci peut être impactée (sans ciment) ou fixée par du ciment.

Poser une question au Dr Philippe LORIAUT