Dr Philippe Loriaut | Chirurgie Orthopédique | Traumatologie du Sport | Tél. 01 86 95 49 76 |contact@ChirurgienOrthopedisteParis.com
Réparation d’une rupture récente du tendon quadricipital 2017-08-27T12:47:11+00:00

REPARATION D’UNE RUPTURE RECENTE DU TENDON QUADRICIPITAL

suture du tendon quadricipital suite à une rupture récente | Dr Philippe Loriaut

QU’EST-CE QUE LA RUPTURE DU TENDON QUADRICIPITAL?

Le tendon quadricipital s’étend du bassin et du fémur jusqu’au bord supérieur de la rotule. Ce tendon fait partie de l’appareil extenseur du genou, également composé du tendon rotulien et de la rotule.
La rupture du tendon quadricipital correspond à une déchirure le plus souvent complète du tendon. Elle correspond le plus souvent à un arrachement du tendon proche de la rotule. Cette rupture est plus rarement localisée en plein tendon.

Cette rupture survient le plus souvent lors d’un traumatisme en hyperflexion, avec une contaction violente du quadriceps pour éviter une chute.

La rupture entraîne la formation d’un gonflement situé au dessus de la rotule, s’accompagne d’une rotule basse et d’une impossibilité d’étendre le genou.

Le traitement est chirurgical afin de récupérer l’extension du genou.

QU’EST-CE QUE LA SUTURE OU REINSERTION DU TENDON QUADRICIPITAL?

L’intervention consiste à réaliser une suture du tendon quadricipital.
Elle est réalisée par une incision en avant du genou au dessus de la rotule.
Les extrémités du tendon rompu sont exposés. L’hématome est évacué. Les berges du tendon sont mises bout à bout par des fils passés dans les deux extrémités du tendon et noués entre eux.
L’intervention est réalisée sous anesthésie loco-régionale ou générale. C’est votre anesthésiste qui décide avec vous de la meilleure anesthésie en fonction de votre état de santé.
Elle dure en moyenne 50 minutes et nécessite une hospitalisation d’environ 3 jours.
Après l’opération, un pansement stérile est mis en place.
Le traitement de la douleur sera mis en place, surveillé et adapté de manière très rapprochée dans la période post-opératoire.

LA REEDUCATION APRES L’OPERATION ET LA REPRISE DES ACTIVITES

Après l’opération, le genou est immobilisé dans une attelle en extension pendant 6 semaines.
Le lendemain de l’intervention, le kinésithérapeute vous lève et vous aide à marcher avec des béquilles.
La rééducation du genou est entreprise précocement avec une augmentation progressive de la flexion.

La reprise du volant est envisageable au bout de 2 mois. La reprise du travail survient en général après 3 mois et cela en fonction de votre profession. Les activités sportives débutent progressivement après le 6ème mois.

QUELS SONT LES RISQUES ET LES COMPLICATIONS?

En plus des risques communs à toute intervention chirurgicale et des risques liés à l’anesthésie, notons quelques risques plus spécifiques à la suture du tendon quadricipital :

  • La récidive de la rupture est la complication principale des réparations du tendon quadricipital. En effet, pendant une période de 6 mois, la cicatrisation du tendon reste fragile et des ruptures itératives peuvent survenir lors d’une reprise trop précoce des activités sportives mais aussi en l’absence de traumatisme. Cette complication nécessite une nouvelle intervention de réparation chirurgicale du tendon quadricipital.
  • Il est possible que la zone opérée saigne et qu’il se forme un hématome. En fonction de son importance, une évacuation peut être nécessaire.
    Une raideur articulaire peut se développer si la rééducation post-opératoire n’est pas bien prise en charge.
  • La survenue d’une infection reste exceptionnelle. Cette complication connue nécessite un lavage de la zone infectée et la mise sous antibiotiques.
  • Des petits caillots de sang solidifié peuvent se former et se coincer dans les veines des jambes occasionnant une phlébite et nécessitant un traitement anti-coagulant pendant plusieurs semaines.
  • Les nerfs et artères qui entourent le genou peuvent être accidentellement blessés. Cette complication exceptionnelle peut occasionner une douleur, une perte de la sensibilité voire une paralysie de certaines parties de la jambe. En cas de lésion artérielle, une chirurgie vasculaire peut être nécessaire.
  • Des réactions inflammatoires post-opératoires peuvent occasionner des douleurs importantes. Ces réactions exacerbées correspondent parfois à une algodystrophie. Cette complication bien que rare, reste très longue à guérir. Cependant, de nouveaux traitements existent et permettent de la gérer plus facilement.

Les risques énumérés ne constituent pas une liste exhaustive. Votre chirurgien donnera toute explication complémentaire et se tiendra à votre disposition pour évoquer avec vous chaque cas particulier avec les avantages, les inconvénients et les risques de l’intervention.

LES RESULTATS

La suture du tendon quadricipital permet de récupérer l’extension active du genou. Néanmoins, la récupération est longue et il peut persister une perte de force musculaire du quadriceps lors de l’extension du genou.