Dr Philippe Loriaut | Chirurgie Orthopédique | Traumatologie du Sport | Tél. 01 86 95 49 76 |contact@ChirurgienOrthopedisteParis.com
INFILTRATIONS DE CORTICOIDES 2017-12-13T14:47:32+00:00
Viscosupplémentation genou acide hyaluronique

INFILTRATIONS DE CORTICOÏDES

Une infiltration d’anti-inflammatoires à base de corticoïdes pour soulager la raideur et les douleurs articulaires chroniques de l’arthrose.

Principes du traitement par infiltration de corticoïdes

L’arthrose du genou, ou gonarthrose, liée à l’usure du cartilage, détruit plus ou moins vite l’articulation. Il s’agit de la cause de douleur du genou la plus fréquente après 50 ans. Lorsque les traitements médicaux par antalgiques et/ou anti-inflammatoires par voie générale se révèlent insuffisants pour soulager efficacement et les douleurs de façon durable, on peut dans certains cas proposer une infiltration de corticoïdes dans l’articulation atteinte.

On utilise des corticoïdes de synthèse comme DIPROSTENE (R) qui possèdent d’excellentes propriétés anti-inflammatoires et un effet retard.

L’infiltration consiste à injecter un produit anti-inflammatoire à base de corticoïdes directement dans l’articulation.

Le produit est injecté au plus près de la région douloureuse et reste à son contact.

Les effets bénéfiques sont ressentis rapidement (de quelques heures à quelques jours).

Le médicament possède un effet retard et son action se prolonge de quelques semaines à plusieurs mois.

Des infiltrations supplémentaires peuvent être pratiquées sans inconvénients lorsque le bénéfice clinique diminue avec le temps, mais il est recommandé de ne pas dépasser trois infiltrations par an et par articulation.

Il s’agit d’un traitement de courte durée avec des doses de corticoïdes minimes.

Le médicament est injecté localement dans une articulation et il a un passage dans le sang très faible, avec de très rares d’effets secondaires.

arthrose sévère – Grade 4

infiltration de corticoïdes pour soulager la raideur et les douleurs articulaires de l’arthrose

L’infiltration de corticoïdes est un traitement particulièrement efficace au niveau du genou car l’articulation est superficielle et facile à atteindre.

Quels sont les bénéfices à attendre d’une infiltration de corticoïdes ?

L’infiltration de corticoïdes permet:

  • de diminuer l’inflammation qui cause les douleurs dans les mouvements
  • de diminuer la prise d’antalgiques
  • de réduire la prise d’anti-inflammatoires par voie générale

L’infiltration de corticoïdes est un traitement particulièrement efficace au niveau du genou car l’articulation est superficielle et facile à atteindre.

Que faire avant une infiltration de corticoïdes ?

  • Vous devez répondre attentivement au questionnaire qui vous a été remis.
    Si vous avez répondu OUI à une ou plusieurs questions nous contacter par téléphone ou par mail.En effet, certaines précautions sont parfois nécessaires en cas de risque hémorragique, d’allergie ou de grossesse par exemple.
  • Vous devez acheter en pharmacie les produits qui vous ont été prescrits.
  • Dans les 3 jours qui précèdent l’examen, SI vous êtes sous anticoagulants de type anti vitamines K (Sintrom, Mini sintrom, Préviscan, Coumadine), vous devez faire pratiquer dans un laboratoire d’analyses médicales un dosage du TP/INR
  • Le jour de l’examen, vous devez bien vous laver la peau dans la région à traiter avec du savon et ne pas vous raser. Vous n’avez pas besoin d’être à jeun.

Ce que vous devez emporter le jour du geste :

  • La demande du médecin traitant ou spécialiste,
  • Les produits prescrits,
  • Le questionnaire et le consentement éclairé dûment remplis et signés,
  • Votre carte vitale ou attestation de droits
  • Vos résultats d’analyse de sang si nécessaire.

Comment se déroule une  infiltration de corticoïdes ?

Procédure : infiltration de corticoïdes

Il s’agit d’une procédure ambulatoire réalisée lors d’une consultation au cabinet.
Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Le jour de l’infiltration, vous devez bien vous laver la peau dans la région à traiter avec du savon et ne pas vous raser.
Il est préférable d’être accompagné pour le retour à domicile.
Lorsque l’infiltration est associée à un geste chirurgical, elle peut également être effectuée au bloc opératoire pendant la chirurgie. Elle entre alors le plus souvent dans le cadre d’une hospitalisation ambulatoire.

La durée totale de la procédure au cabinet est généralement d’environ 10 minutes.

  1. repérage de la région à traiter
  2. désinfection soignée de la peau
  3. ponction du liquide synovial si nécessaire
  4. infiltration de corticoïdes

Le praticien utilise un matériel stérile et à usage unique.

Pour certaines infiltrations, un temps de repos en salle d’attente peut être nécessaire.
Il est nécessaire de respecter une mise au repos de l’articulation durant 24 à 48 h après l’infiltration.
Les effets bénéfiques seront ressentis de quelques jours à quelques semaines après l’infiltration et pourront se prolonger pendant une durée très variable selon les patients et selon l’articulation concernée.En fonction des résultats obtenus, de 1 à 3 injections séparées pourront être nécessaires. Ce nombre est très variable selon les patients.

Quelles sont les contre-indications, les précautions et les effets indésirables des infiltrations de corticoïdes ?

Signaler à votre médecin :

  • fièvre
  • infection
  • réaction cutanée
  • maladie du sang saignements fréquents ou prolongés (du nez par exemple)
  • déficit en vitamine B12 ou en acide folique
  • grossesse ou allaitement
  • allergie médicamenteuse
  • toute prise de médicaments, notamment aspirine anticoagulants ou fluidifiant du sang dans les jours précédant l’injection
  • diabète ou autre maladie hormonale
  • traitement pour une hypertension artérielle ou pour une maladie cardio-vasculaire
  • traitement anticoagulant
  • ulcère de l’estomac ou duodénal
  • maladies virales en évolution (hépatite, zona ou herpès)

Ces situations peuvent amener votre médecin à reporter cette infiltration, à prendre des précautions particulières, ou encore à adapter sa surveillance.

Quelles sont les complications liées à une infiltration de corticoïdes ?

  • La douleur
    Une douleur passagère et généralement modérée lors de l’introduction de l’aiguille
  • L’infection
    Elle est tout à fait exceptionnelle (1 cas sur 50 000 infiltrations) et peut être évitée par une bonne technique d’injection et une préparation soignée de la peau.

Tout signe de gonflement ou d’inflammation associé à une fièvre ou des frissons doit conduire à appeler le cabinet le plus rapidement possible.

  • L’hématome
    Rare et le plus souvent modéré, l’hématome disparaît en général en quelques jours.
  • Autres complications
    Un malaise vagal, rare et non grave, peut survenir. C’est néanmoins pour cette raison que nous vous recommandons d’être accompagné si possible.

De rares cas de gonflement du genou et de réactions douloureuses locales. L’utilisation d’une poche de glace permet de réduire ce gonflement.

Ne pas hésiter à signaler toute anomalie, douleur, fièvre ou symptôme inhabituel à votre médecin le plus rapidement possible.

Combien coûte une infiltration corticoïdes ? Quel est son remboursement par l’Assurance Maladie ?

Les infiltrations de corticoïdes sont prises en charge par l’Assurance Maladie. Elles font l’objet d’un dépassement d’honoraires qui est remboursé par certaines mutuelles.

Une facture pourra être produite dans le cadre de toute demande de remboursement par une assurance complémentaire.

En cas de douleurs persistantes ou de signes anormaux (gonflement de l’articulation, fièvre, frissons, vertiges…),
il est important de contacter immédiatement votre médecin ou d’appeler le 15

En cas de douleurs persistantes ou de signes anormaux (gonflement de l’articulation, fièvre, frissons, vertiges…),
il est important de contacter immédiatement votre médecin ou d’appeler le 15

infiltrations de corticoïdes pour soulager les douleurs de l'arthrose
Poser une question au Dr Philippe LORIAUT