Dr Philippe Loriaut | Chirurgie Orthopédique | Traumatologie du Sport | Tél. 01 86 95 49 76 |contact@ChirurgienOrthopedisteParis.com
Chirurgie mini invasive de la fasciite ou aponévrite plantaire (épine calcanéenne) 2017-08-25T17:39:49+00:00

Chirurgie mini invasive de la fasciite ou aponévrosite plantaire (épine calcanéenne)

aponévrite plantaire docteur philippe loriaut

QU’EST-CE QU’UNE FASCIITE OU APONEVROSITE PLANTAIRE (EPINE CALCANEENNE)?

La fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire est une pathologie très fréquente, en particulier chez les sportifs (athlétisme, football, danse). Cette pathologie est communément appelée épine calcanéenne en rapport avec son aspect radiologique.

Elle se manifeste par des douleurs du talon (talalgies), d’apparition souvent progressive, lors de la marche ou de la position debout prolongée.

Le fascia ou aponévrose plantaire correspond à une membrane tendue entre l’os du talon (calcanéum) et les orteils. Cette aponévrose permet le maintien de la voûte plantaire.

La répétition de micro-traumatismes sur cette structure est responsable de fissures en particulier à proximité de son insertion sur le calcanéum.

Ces micro-déchirures à répétition sont responsables d’une inflammation et de l’épaississement de l’aponévrose plantaire ainsi que de l’apparition de calcifications formant l’épine calcanéenne.

Le traitement médical est généralement suffisant pour guérir l’aponévrosite plantaire.

Il comprend dans un premier temps des étirements du fascia plantaire, des semelles et des anti-inflammatoires.

En cas d’insuffisance de ce traitement, des séances d’ondes de choc et/ou des infiltrations de corticoïdes peuvent être réalisées.

En cas d’échec du traitement médical, la chirurgie peut alors être proposée.

AVANT VOTRE OPERATION

Le diagnostic est surtout clinique. Cependant, une radiographie sera réalisée à la recherche d’une épine calcanéenne (calcification de l’insertion de l’aponévrose sur le calcanéum). Une échographie ou une IRM pourra être réalisée en cas de doute pour confirmer le diagnostic et mesurer l’épaississement de l’aponévrose plantaire.

EN QUOI CONSISTE LA CHIRURGIE MINI-INVASIVE DE LA FASCIITE OU APONEVROSITE PLANTAIRE (EPINE CALCANEENNE) ?

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale.

Une incision mini-invasive est réalisée sous le talon (calcanéum) sous contrôle radiologique.

Le fascia plantaire est mis en tension puis sectionné avec un scalpel à son insertion sur l’os calcanéum. Ce geste (fasciotomie) permet de détendre le fascia. L’épine calcanéenne est ensuite rabotée à l’aide d’une fraise miniaturisée sous contrôle radiologique. Les débris sont ensuite nettoyés.

LES SUITES OPERATOIRES ET LA REPRISE DES ACTIVITES

Après l’opération, la marche avec un appui complet est autorisée. La conduite automobile est envisageable après une semaine. L’utilisation de semelles pour maintenir la voûte plantaire est nécessaire pendant 6 mois. Les activités sportives débutent progressivement après 4 semaines.

QUELS SONT LES RISQUES ET LES COMPLICATIONS ?

Le taux de complications avec cette technique est faible. En plus des risques communs à toute chirurgie, il peut persister après l’opération des douleurs à la partie externe du pied. Celles-ci disparaissent en général dans les trois mois après l’opération.

Une nouvelle calcification, sans conséquence, peut également apparaître sur les radiographies de contrôle.

QUELS RESULTATS FAUT-IL ATTENDRE DE CETTE OPERATION ?

Cette opération permet de traiter efficacement la gêne et les douleurs de l’aponévrosite plantaire. Néanmoins, la récupération peut être longue et il peut persister quelques douleurs.

Poser une question au Dr Philippe LORIAUT